Le cabinet Gilbert and Partners a été sélectionné au titre de consultant pour conduire toutes les tâches de préparation et de modération de la journée «  Burundi Export Day »  qui a eu lieu le 14/05/2024, sous le Haut Patronage du Ministère  ayant le Commerce dans ses attributions.

Trade Mark Africa avait financé l’Association des Industriels du Burundi (AIB) en collaboration avec la Chambre Fédérale de Commerce et d’Industrie du Burundi (CFCIB), pour l’organisation de cette journée d’échange et de réflexion sur les exportations du Burundi, sous le thème général : « Défis pour les exportations des produits burundais : Quelles solutions stratégiques et durables ? ».

Les experts du cabinet Gilbert and Partners  et l’Agence de Développement du Burundi (ADB) ont fait des  présentations  sur les facilités offertes aux exportateurs du Burundi, également sur  les défis et les contraintes que  les exportateurs rencontrent. Les contraintes mises en avant sont entre autres celles liées : à la production, au financement, à l’accès au marché, à l’environnement des affaires et au soutien institutionnel.

Après les présentations le reste de la journée était consacré aux échanges sur les opportunités d’exportation jusqu’ici non encore exploitées par le Burundi, et les améliorations à faire sur le cadre  légal, administratif et financier au Burundi et dans la région pour booster les exportations.

A l’issue des échanges, les différents intervenants ont émis toute une série de recommandations allant toujours dans le sens de faire du Burundi, un pays qui puisse exporter ses nombreux produits.

Parmi les principales recommandations, nous retiendrons les suivantes :

  • Faciliter l’accès aux facteurs de production : électricité, carburant, emballages etc ;
  • Mettre en place une agence de Promotion des exportations type « Guichet Unique » des exportations ;
  • Élaborer un guide sur les procédures à l’export avec des étapes clarifiées ;
  • Négocier un vol par semaine d’un cargo spécial vers la RDC sachant que ce dernier devrait être le focus numéro 1 comme pays d’exportation ;
  • Créer un Fonds d’appui aux exportations, l’évaluation de l’efficacité du régime de Zone de Franche et son cadre ;
  • Renforcer, dynamiser et restructurer le BBN et le CNTA.

 

L’expertise et les analyses pertinentes des experts du Cabinet Gilbert and Partners ont été bien appréciées par les participants. Gilbert and Partners renforce sa visibilité et son positionnement parmi les acteurs majeurs du droit des affaires au Burundi. De l’avis général des participants et pour éviter que cette journée de réflexion ne soit une encore de trop, « Que les paroles se taisent et que les actions parlent ».